top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteur Muriel Maurin

Les signaux d'apaisement chez le chien

Les signaux d’apaisement chez le chien sont des postures corporelles de communication, ces signaux leur permettent de communiquer entre eux, d’exprimer et de transmettre leur état émotionnel, leurs intentions en fonction des situations, de l’environnement, ou en réponse à l’attitude d’un autre chien pour éviter les conflits.

Les chiens utilisent également ces signaux face à nous, les humains, mais par méconnaissance ils sont souvent mal compris et mal interprétés. C’est pour cela qu’il est important de s’y intéresser et de les connaître pour avoir une bonne communication, respecter l’état émotionnel du chien et éviter dans certains cas les accidents. Les comprendre nous permet en les observant d’anticiper leurs réactions.

LE BAILLEMENT


Bâillement d’un chien en situation d’inconfort et de stress : C’est un signal d’apaisement, le chien est mal à l’aise, il ne souhaite pas de conflit mais voudrait sortir de la situation. (Par exemple : que la personne s’éloigne ou que l’on arrête de le prendre en photo))


Ne pas confondre avec le bâillement d’un chien qui se réveille

DETOURNER LE REGARD ET LA TÊTE


Le chien détourne la tête, il signifie qu’il est anxieux. Dans ces 2 cas, les chiens envoient plusieurs signes en même temps, il baille, il plisse les yeux, il halète gueule ouverte.

(Il faut arrêter de prendre des photos et éloigner le chat de la gamelle.)

SE LECHER LA TRUFFE


Le chien se lèche la truffe avec des petits coups de langue furtifs, il cherche à s’apaiser lui-même et il indique son anxiété.


Il peut aussi lécher le chien ou la personne en face, il indique alors qu’il souhaite une relation amicale, il s’apaise lui-même et cherche à apaiser l’individu face à lui.

Ne pas confondre avec le léchage de babines qui indique que le chien a eu un bon repas !

HALETER

Un chien qui halète plus ou moins rapidement est stressé.


Ne pas confondre avec le halètement d’un chien qui a chaud et qui cherche à réguler sa température, la langue est plus pendante.

FAIRE LA REVERENCE


Cette position est un appel au jeu, le chien indique qu’il souhaite jouer, il est joyeux. Mais la révérence peut être également utilisée pour chercher à se détendre lors d’un moment de trop forte tension.

FLAIRER LE SOL ET SE DEPLACER EN CERCLE


Lors des rencontres, un chien qui flaire le sol, se déplace en cercle et évite le regard des autres chiens, indique qu’il souhaite avoir une approche amicale et qu’il ne veut pas de conflit. C’est pour cela que les chiens doivent être libres de leurs mouvements lors des rencontres avec d’autres chiens afin de communiquer leurs intentions correctement


Les chiens tenus en laisse courte et en tension ont une approche frontale qui les empêche de communiquer correctement. L’approche frontale est conflictuelle et provocante. Il vaut mieux éviter donc les rencontres en laisse courte et utiliser une longe.

SE COUCHER OU S’ASSEOIR, PLISSER LES YEUX, SE FIGER


Le chien, qui se fige à l’approche d’un autre chien, a peur, il cherche à apaiser l’autre chien En situation de peur, les chiens peuvent aussi choisir de fuir ou bien d’attaquer. S’il se fige, assis ou couché, il indique à l’autre qu’il ne souhaite pas de conflit.

Ne pas confondre avec la position couchée, plus écrasé au sol, qui indique que le chien est en phase de prédation, à l’affût d’une proie.

Le chien peut également se figer debout ou avoir des mouvements très lents. Il cherche à apaiser les autres chiens et leur indique qu’il n’est pas une menace pour eux Il plisse également les yeux pour rendre son regard plus doux.

Si le chien se couche sur le dos et montre son ventre, il se met en position de soumission.

METTRE LES OREILLES BASSES ET FAIRE LES YEUX DE BALEINE



Cette attitude exprime un fort sentiment de peur, le chien est très mal, selon la réponse en face de lui, il peut se détendre, se mettre en soumission ou choisir d’attaquer. Il faut se détourner, ne pas crier, ne pas rajouter du stress.

Il est important de respecter et d’observer son chien, il existe encore d’autres signaux d’apaisements dans le langage canin, ceux que nous avons vus ici sont les plus courants. Nous devons les avoir en tête à chaque fois que notre chien à une interaction avec un autre chien, un autre animal, un inconnu, un enfant, nous-mêmes, car si ces signes ne sont pas respectés, et si le chien ne peut pas se substituer à une situation stressante, il va montrer des signes plus forts comme de montrer les dents, grogner et finalement peut-être mordre. Si on en arrive à la morsure, c’est que les signes précédents n’ont pas été vus ou respectés. Et cela peut être lourd de conséquences !



Si vous souhaitez en savoir plus

je vous conseille le livre de Turid Rugass «Les signaux d’apaisement».

264 vues0 commentaire

Comments


bottom of page